Qui suis-je ?

La plus grande partie de mon activité artistique s'est déroulée jusque là en milieu naturel.

J'ai sculpté à la main dans les bois vosgiens ou orléanais, dans la vallée d'Ornans ou sur la montagne de Colonnata.

J'ai établi mon premier atelier dans une forêt en Lunigiana, puis tout en haut d'une montagne de Carrare-à la limite entre les fameuses carrières et la montagne encore vierge.

Le règne minéral offre une immense diversité, et d'infinies possibilités.

Que ce soient les tendres onyx, les marbres blancs, délicats et sensibles à l'extrême, les marbres noirs, de fer ou de carbone, les calcaires colorés, les brèches et leurs caprices, les granites, les quartzites ou les jaspes; toutes ces roches ont leur masse et propriétés propres, leur énergie qui les rendent réelles au-delà de leur apparence.

Elles ne sonnent pas creux.

Je crée ces sculptures pour soulager, pour faire rire, pour faire rêver, ou tout simplement pour le plaisir qu'elles procurent au regard et au toucher.

Si je sculpte toutes ces pierres, c'est par pur bonheur; pour le mien, pour le vôtre, pour nous tous.

Laurent

"Comprendre le caractère de chaque roche et sublimer son essence.
Trouver les bonnes proportions.
Trouver le poids, pondérer la légèreté, que la forme soit forte et fragile; la proportion, idéale.

Créer des formes dans l'espace, et des espaces dans les formes.
Jouer avec la lumière et ses reflets, ouvrir des fenêtres vers d'autres dimensions.
Trouver le mouvement dans l'immobilité.


Chaque pierre est un morceau de rêve. C'est une infime particule d'énergie, une vague immobilisée dans le temps, la moitié d'une étoile ou une braise issue du coeur de la terre; vision dantesque ou clarté du jour naissant.

N'y cherchez pas de sens, sentez leur essence.
J'ai trouvé en chacune de ces pierres quelque chose,
un animal, quelqu'un, un mouvement, un regard, une âme, une lumière.
Ces morceaux de rêves et de vie, ces fragments de bonheur sont là pour tous les êtres sensibles."

 

 

 

Enzoyoté

Laurent Guyolot s'engage au plus tôt sur un chemin autodidacte. Il travaille déjà le bois, puis la pierre tendre avant de quitter sa ville natale d'Orléans pour gagner Besançon. C'est là qu'il participe au collectif artistique Arcadia à la fin des année 90. Il passe au granite et aux calcaires durs. Il oeuvre tour à tour comme tailleur de pierre, puis comme marbrier en Espagne. Arrivé à Carrare en 2001, il y reste 16 ans. Il y continue son apprentissage avec les artisans locaux et collabore avec plusieurs artistes internationaux.

Enzoyoté est maintenant présent en Europe, en Suisse et aux Etats-Unis.

 

 

Enzoyoté : Ce pseudonyme est la contraction de son prénom en Italien, Lorenzo, et de Coyote, l'animal totem qui l'a suivi pendant des années. L'esprit moqueur du coyote jongle avec la sagesse et le jeu, il rappelle à ne jamais se prendre au sérieux.